lundi 23 septembre 2019
Home / Actualités / Arabie Saoudite: l’histoire pathétique d’un ancien disciple de Ben Laden devenu chrétien.

Arabie Saoudite: l’histoire pathétique d’un ancien disciple de Ben Laden devenu chrétien.

Al Fadi se targuait d’être un musulman né en Arabie Saoudite, considéré comme le centre de l’ islam . Adolescent, il a cherché à rejoindre le djihad contre les Soviétiques en Afghanistan et à mourir pour ses convictions sous la direction d’ Oussama Ben Laden , le fondateur d’Al-Qaïda.

« J’ai vraiment admiré cet homme pour avoir laissé la richesse de sa famille se battre et mourir pour son dieu », a déclaré Al Faid à CBN News. « Je savais que si je devais mourir pour promouvoir l’islam, ce serait la seule fois où mes péchés seraient pardonnés. Je n’irais pas simplement au paradis, mais j’irais au plus haut niveau, au paradis.  »

À 16 ans, suivant la ligne la plus extrême de l’islam, il a mémorisé la moitié du Coran et dirigeait déjà les prières dans sa mosquée locale. Plus tard, ses parents l’ont encouragé à obtenir son diplôme aux États-Unis.

Il s’est rendu à l’Université de l’Arizona, déterminé à diffuser le message du djihad et à attirer les gens vers l’islam. La première cible du prosélytisme serait une famille qui le recevrait dans le programme d’orientation culturelle – mais ils étaient chrétiens.

Al Faid a appris que les chrétiens occidentaux sont moralement faibles, mais cette famille a montré un sens aigu des valeurs et du caractère. « C’était très déconcertant pour moi parce que je me suis demandé: » Où ont-ils tiré cette valeur morale?  » J’ai appris que leur Bible était corrompue. Mais je me sentais comme un nain spirituel comparé à eux « , at-il commenté.

Il était encore plus embarrassé par l’amour qu’il recevait de sa famille. « J’ai commencé à comprendre que l’islam n’était pas la religion avec laquelle j’avais grandi en pensant à  que c’était », a-t-il admis.

La même chose s’est produite quand il est allé travailler avec un confrère chrétien. « Je suivais le meilleur des prophètes, Muhammad, et je ressentais toujours la même douleur à l’intérieur. J’ai commencé à comprendre que Jésus était la source du changement « , se souvient-il.

Sa foi en l’islam s’est complètement refroidie après l’attentat à la bombe des Twin Towers à New York en 2001. « Voir des gens prêts à aller aussi loin, prenant des centaines de vies … Ils étaient des innocents. Ils n’ont rien à voir avec la guerre « , at-il déclaré.

Al Fadi a cessé d’aller à la mosquée, de lire le Coran et de prier Allah, mais il n’a pas voulu abandonner ses traditions. Il a décidé de fréquenter une église chrétienne dans le but de réfuter le christianisme et de lancer un processus de comparaison.

« J’ai regardé le Coran et la Bible. J’ai regardé le chrétien et le musulman. Et après six mois, je suis tombé amoureux de ce Jésus. Je ne pouvais tout simplement pas résister à l’évidence convaincante et à la conviction du Saint-Esprit dans mon cœur. Le Dieu de la Bible m’a aimé et a envoyé son fils mourir pour moi. Le dieu du Coran ne l’a jamais fait pour moi « , a-t-il conclu.

Après une vie de musulman, il a donné son cœur à Jésus. « Le Saint-Esprit m’a donné le courage de m’agenouiller, de prier et de lui demander de devenir mon Seigneur et mon Sauveur », a-t-il déclaré. « Quel soulagement énorme. Je n’ai jamais ressenti une telle liberté en moi-même.  »

Sa famille en Arabie Saoudite l’a renié. Aujourd’hui, Al Fadi est chercheur, écrivain, traducteur et directeur d’un ministère pour les non-musulmans et les chrétiens.

ichretien.com

Check Also

CEI: LE PDCI ACCUSE AFFI N’GUESSAN DE HAUTE TRAHISON

Dans une déclaration rendue publique le 04 septembre 2019, la direction du PDCI accuse Affi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *