Actualités Côte d'Ivoire Economie

Distribution et livraison : Maguelone Biau (Directrice Générale) dévoile comment Glovo a conquis le cœur des ivoiriens en moins de deux ans

Un an à peine après son arrivée sur le sol ivoirien, Glovo est déjà leader du marché de la livraison à la demande en Côte d’Ivoire. L’entreprise a réussi à s’imposer grâce au travail d’une équipe dévouée et passionnée. De la direction à la livraison, Maguelone Biau (directrice générale Côte d’Ivoire) de la firme explique comment la machine Glovo a fait pour se hisser au sommet du marché ivoirien.  

Avez-vous remarqué ces livreurs vêtus de jaune et de vert qui sillonnent Abidjan à moto? Ces indépendants, les ‘’Glovers’’, livrent des plats ou des produits aux Abidjanais en moins de 45 minutes pour Glovo, licorne espagnole qui exerce dans plus de 20 pays.

Parcours de Maguelone Biau, Directrice générale en Côte d’Ivoire

Originaire du Sud de la France, elle travaille depuis plus de 5 ans en Afrique. Aventurière et passionnée de moto, elle a choisi d’intégrer Glovo après plusieurs expériences en Ouganda, au Sénégal et au Ghana. Forte de son expérience passée dans le secteur de la livraison en Côte d’Ivoire, elle décide de revenir à ses premières amours en 2020 : « C’est avec bonheur que je suis revenue en Côte d’Ivoire avec Glovo, entreprise qui montre une réelle volonté de se développer sur le continent africain ». Si lorsqu’elle a démarré sa carrière, Maguelone voulait initialement s’engager dans l’humanitaire, elle a finalement choisi de se tourner vers le monde de l’entreprise : « Je me suis rendue compte que je pouvais avoir un fort impact social positif en entreprise, tout en restant alignée avec les valeurs qui m’animent! »

En intégrant Glovo, elle a pu allier altruisme et travail acharné. Elle se retrouve d’ailleurs beaucoup dans les valeurs de l’entreprise et dans l’identité de cette jeune start-up qui est aujourd’hui la plus grande plateforme de livraison en Europe continentale, avec plus de 100 millions de commandes livrées.

 Les valeurs au cœur de l’ADN de Glovo 

Pour évoquer la première année de l’entreprise en Côte d’Ivoire, la directrice générale utilise les 5 valeurs de Glovo. La première, c’est le “Gas” (carburant en anglais). Selon elle, les équipes n’ont jamais cessé de donner le maximum pour atteindre leurs objectifs, “On a carburé, on s’est donné à fond et on est contents de voir que nos efforts ont payé! Les collaborateurs ici sont géniaux, et ce sont eux qui portent le succès de l’entreprise”.

Ce succès s’est construit grâce à une réelle prise en compte de tous les enjeux des multiples acteurs de Glovo: les besoins des restaurateurs, les désirs des clients, l’envie de progresser des Glovers et bien sûr le bien-être des employés. C’est la valeur “Care” (empathie en anglais). Derrière le “Care”, il y a aussi les initiatives que l’entreprise met en place pour avoir un impact positif sur la société. Ces actions tiennent particulièrement à cœur à Maguelone. En effet, elle a veillé à ce que les missions d’impact social positif de Glovo soient cohérentes avec le cœur de métier de l’entreprise (gestion des déchets alimentaires, formation professionnelle des Glovers, etc.) et au cœur du travail de chaque employé. Concrètement, Glovo propose aux restaurateurs de livrer leurs invendus aux personnes les plus démunies. Cependant, même si Glovo est en position de leader, la capitaine de l’équipe abidjanaise rappelle qu’il faut rester humble (“Stay Humble” – 3e valeur). L’entreprise a encore beaucoup de chemin à parcourir et une place de leader n’est pas acquise, elle se mérite chaque seconde. La bonne humeur et la positivité au travail, (le ‘Goodvibes’) constituent le socle de la quatrième valeur, quant à la dernière, le “Glownership”, c’est un néologisme. Chaque employé est ‘owner’ (propriétaire en anglais) de Glovo. « Cela montre à quel point c’est une aventure commune! », s’enthousiasme Maguelone.

 Maguelone, un petit conseil pour ceux qui veulent postuler ?

« Si tu ne postules pas tu n’as aucune chance d’être retenu », dit-elle en riant. « Il faut aussi assumer qui l’on est et être sûr de se sentir en accord avec les valeurs de l’entreprise. Aujourd’hui, c’est important de se sentir à sa place dans l’entreprise dans laquelle on évolue et c’est ce que Glovo veut pour chacun des collaborateurs ».

Par L.S – Afrique Matin.Net