Actualités Politique

Présidentielle 2020/Tonkpi: Albert Flindé fait un important Don aux femmes veuves pensionnaires de IPS-CGRAE de Man

Le Ministre Flindé face aux militants RHDP

Le ministre de l’intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Docteur Albert Flindé, a encore fait parlé son cœur en cette matinée du vendredi 23 octobre 2020. En effet, le Directeur régional de campagne du candidat du RHDP pour le compte du tonkpi, a offert  à l’association des femmes veuves,  pensionnaires de l’Institution de prévoyance sociale-Caisse générale de retraite des agents de l’Etat (IPS-CGRAE)de Man, un important don de 500 chaises, à l’occasion d’une cérémonie initiée par le Président du conseil d’administration de cette institution, Monsieur Blé Mamadou. Une énième donation qui ravivra davantage,  la flamme houphoüetistes dans l’esprit des membres de ladite association.

Contexte électoral oblige, le ministre de l’intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, a profité de cette aubaine, pour inviter les retraités de la région du tonkpi, à opter pour le président Alassane Ouattara, candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020:<< le président Alassane Ouattara se soucie de vos conditions de vie. C’est à ce titre qu’une agence de la CGRAE été ouverte dans la région l’année dernière. Le président ne compte pas s’arrêter là. Des réformes seront entreprises très prochainement dans votre intérêt. C’est pourquoi, je vous exhorte à parler à vos enfants, afin qu’ils s’inscrivent dans le processus électoral en cours, en élisant au soir du 31 octobre Alassane Ouattara >>. A-t-il soutenu.
Le président du Conseil D’administration de la CGRAE, Monsieur Blé Mamadou, s’est quant lui étalé, sur les grands changements opérés depuis l’accession au pouvoir du président Alassane Ouattara:<< Autrefois, il était difficile pour le retraité d’entrer en possession de sa pension. Et ce, malgré qu’il disposait de toutes ses pièces administratives. Avec Alassane Ouattara, le retraité n’attend plus deux ans, voire trois ans pour bénéficier de sa pension. En seulement un mois, notre institution est à mesure de répondre aux attentes de ses pensionnaires. De plus, l’époux veuf peut enfin jouir des cotisations de sa regrettée épouse. Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est grâce au président Alassane Ouattara>>. A-t-il indiqué.
Sercom