mercredi 26 février 2020
News
Home / Actualités / PSEUDO FESTIVAL INTERNATIONAL DE LODJOUKROU, UN OUTRAGE AU PEUPLE ODJOUKROU

PSEUDO FESTIVAL INTERNATIONAL DE LODJOUKROU, UN OUTRAGE AU PEUPLE ODJOUKROU

Par Meless Théophile

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément cite Nicolas Boileau », et pourtant au cours d’une pseudo conférence relative au lancement du supposé FESTIVAL INTERNATIONAL DE LODJOUKROU qu’il nous a été donné de voir dans la presse, l’on a remarqué l’arduosité et les incohérences avec lesquelles le conférencier tente de répondre aux questions des journalistes présents pour la circonstance. La raison est que les propos contraires à la vérité arrivent toujours avec une sorte d’inquiétudes et de gènes parce que résultant de causes obscures.

A la question d’un journaliste qui voulait savoir pourquoi le FESTIVAL de Dabou connu sous l’appellation du YAYE, pourtant bien accueilli par les populations ODJOUKROU, change subitement de nom pour devenir FESTIVAL INTERNATIONAL DE LODJOUKROU ? Le conférencier a renvoyé le journaliste dans les entrailles des saintes écritures avec pour morceau choisi l’évocation des deux femmes se disputant la propriété d’un Bébé en présence du roi Salomon. (…) la suite on la connaît, le roi Salomon a fait prévaloir sa sagesse pour attribuer le Bébé à celle qui s’est opposée à sa division, qui est en réalité la vraie Mère de ce Bébé là. Cette illustration évoquée par le conférencier est unijambiste en ce sens que dans le cas d’espèce, le Propriétaire du « Bébé » est connu puisque les différents actes de naissance de celui-ci ont été produits à qui voudrait les voir.

Le conférencier l’a tacitement exprimé, parce que justement l’on a voulu l’aliéner à un autre qu’on a estimé avoir plus d’audience. Pourquoi tant d’élucubrations autour de ce projet? Pourquoi l’on veut à tout prix abîmer par des fissures irrégulières le visage du Peuple Odjoukrou qui dispose cependant des qualités politico anthropologiques et sociologiques enviées de tous?

Ces agissements outranciers, pour le moins qu’on puisse dire, n’honorent pas leurs auteurs et jettent le discrédit sur notre Peuple. C’est pourquoi nous appelons à l’union autour du YAYE , le FESTIVAL DES ARTS ET CULTURE DU LODJOUKROU encré déjà dans les moeurs dont on veut détourner l’attention. C’est dans l’Union que les forces s’agrègent pour donner libre cours au développement.

Dans tous les cas, à Dabou, c’est « YAYE « on connaît, tout autre FESTIVAL aux mêmes caractères n’est qu’usurpation.

Check Also

Le Baseball : mode d'emploi

Le Baseball : mode d’emploi

Le Baseball : mode d’emploi Faisant parti des sports les plus en vogue aux États-Unis, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *